Association universitaire d'études drômoises
L'AUED est une association reconnue d'utilité publique qui édite Études drômoises, la revue du patrimoine de la Drôme

Études drômoises n° 83

par AUED

Études drômoises d’octobre 2020 aborde des sujets variés : la chute d’un hydravion, la naissance du PCF, la chapelle du Petit-Paris, l’agrandissement de Montélimar et la guerre de 1870.

Éditorial

 
Valence, étape finale d’un drame polaire Jacques Bénévise  2
Difficile naissance du PCF dans la Drôme (1920/1923) Alain Chaffel  8
1870 – Un jeune homme de Léoncel à la guerre Denis Hyenne 14
L’agrandissement de Montélimar au XIXe siècle et ses conséquences Claude et Michel Seyve 20
Petit-Paris en Drôme provençale, sa chapelle et son « Père Lachaise » miniature Pierre Nicola 26
 

 ARTS

Jean-Paul Domergue, sculpteur, constructeur et assembleur Bernard-Marie Despesse 32
 

NOS RUBRIQUES

Auprès de mon arbre remarquable : le châtaigner près de Saillans Alain Morel 38
La Drôme en images : Contrastes drômois : Lens-Lestang-Aubres Alain Coustaury 40
Chronique naturaliste : Les surprises des journées ordinaires Philippe Haeringer 42
 
KIOSQUE COURRIER BRÈVES 44

Valence, étape finale d’un drame polaire

Jacques Bénévise
Le 29 septembre 1928, Valence a été le théâtre d’un accident spectaculaire : un hydravion italien, le Marina II a sombré dans le Rhône nécessitant l’intervention de multiples moyens de recherche. L’auteur raconte l’histoire de la mission scientifique chargée d’explorer les régions polaires, initiée en avril 1928, qui se termine dramatiquement au sud de Valence.

Difficile naissance du PCF dans la Drôme (1920/1923)

Alain Chaffel
Le communisme drômois, produit d’une histoire locale et nationale est marquée par la Première Guerre mondiale. Son implantation dans le terreau drômois, jusqu’à la veille du Front Populaire, sera longtemps fragile. L’auteur résume dans cet article les recherches qu’il a poursuivies et présentées lors d’une conférence dans le cadre du cycle organisé par le Comité départemental d’histoire de la guerre 14-18 à l’occasion du centenaire de l’Armistice.

1870 – Un jeune homme de Léoncel à la guerre

Denis Hyenne
150 ans plus tard, la guerre franco-prussienne n’est plus un événement national célébré comme le sont les grandes guerres qui ont suivi. Pourtant 1870 fut comme 1871 une « année terrible ». Citant le journal de guerre et de captivité d’Elie Grangeon, conscrit de Léoncel, affecté à l’Armée du Rhin, l’article rappelle, par le vécu d’un Drômois simple homme de troupe, les misères subies par les civils, la violence des batailles, et la détestation envers « le traître Bazaine ».

L’agrandissement de Montélimar au XIXe siècle et ses conséquences

Claude et Michel Seyve
Entre 1820 et 1851, Montélimar compte 2701 nouveaux venus. La petite ville rhodanienne accueille des rouliers, des gens du fleuve, des voyageurs, des hommes et femmes à la recherche d’un travail, des mendiants, des militaires en garnison… Les auteurs ont mené l’enquête dans les archives communales : Montélimar a connu un accroissement démographique important et la ville a dû s’agrandir. Les faubourgs ont pris de la consistance.

Petit-Paris en Drôme provençale, sa chapelle et son « Père-Lachaise » miniature

Pierre Nicola
La chapelle St-Thomas se trouve sur une colline isolée entre St-Nazaire-le-Désert et le col de Muse, dernier vestige de la commune du « Petit-Paris » aujourd’hui disparue. La chapelle construite en 1634 est répertoriée dès le XIIIe siècle. Dans l’ancien cimetière, sont inscrits les noms de 225 ancêtres inhumés depuis 1715, mémoire d’un pays du bout du monde. L’association Philomène, du nom de la cloche de la chapelle, a entrepris de protéger, restaurer et valoriser ce patrimoine. L’article raconte le long parcours des sauveteurs de petits patrimoines isolés.

Ce site utilise des traceurs (cookies) afin d'améliorer votre expérience de navigation. Si vous les acceptez, cliquez sur "Accepter". Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur "En savoir plus". Accepter En savoir plus