Association universitaire d'études drômoises
L'AUED est une association reconnue d'utilité publique qui édite Études drômoises, la revue du patrimoine de la Drôme

Études drômoises

L’A.U.E.D. édite chaque trimestre une revue, Études drômoises, abondamment illustrée.

Petit historique

Revue Études drômoises 1-2 (1987)À l’origine, il s’agit d’un bulletin qui présente une fiche pédagogique sur une région ou un « pays » du département. Il est destiné aux enseignants qui partent ensuite sur le terrain, avec ces notes en poche pour préparer leurs cours. Ce modeste assemblage de quelques pages ronéotées, assemblées, collées est expédié aux élèves d’Écoles Normales puis à d’autres personnes intéressées, trois fois par an, les mois d’été étant réservés aux vacances.

Ce n’est qu’en 1974 que les photos apparaissent aux côtés des dessins d’Émile Boissier et de Roger Bruel.

En 1979, le bulletin prend le titre Études drômoises et s’inscrit à la Commission paritaire des publications et agences de presse (CPPAP), lui donnant droit à un tarif postal préférentiel.

Revue Études drômoises 4a (1997)

En 1986, la fabrication artisanale est abandonnée et l’association a recours à un imprimeur.

En 1997, grande révolution : la revue se transforme en Revue du patrimoine de la Drôme et devient trimestrielle. Elle ne s’adresse plus seulement aux enseignants. L’équipe fait désormais appel aux meilleurs spécialistes. Plusieurs dizaines de professions différentes sont invitées à remplir des rubriques diversifiées sur tout ce qui constitue le patrimoine : histoire, géographie, architecture, études naturalistes, arts et lettres, gastronomie, savoirs faire… Un soin particulier est apporté aux illustrations. La revue engage un graphiste qui soigne la mise en page mais aussi la typographie afin d’arriver à la présentation professionnelle que nous connaissons aujourd’hui, avec 48 pages au format A4. Il est recommandé aux auteurs de ne pas dépasser 18000 caractères, soit 7 pages, afin de faciliter la lecture.

Revue Études drômoises 38

La revue Études drômoises compte environ 500 abonnés non seulement drômois mais de toute la France et même certains à l’étranger. Elle est tirée à 1000 exemplaires afin de pouvoir approvisionner ses lieux de vente. Le prix de l’abonnement, 30€, est inchangé depuis des années.

La revue est actuellement mise en page par Aline Santalucia, Compographie, à Montélimar et imprimée par les Impressions modernes à Guilherand-Granges.

Se procurer Études drômoises

Se procurer Études drômoises

Points de vente

dans les librairies drômoises

S'abonner à Études drômoises

Résumé d'articles

Ce site utilise des traceurs (cookies) afin d'améliorer votre expérience de navigation. Si vous les acceptez, cliquez sur "Accepter". Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur "En savoir plus". Accepter En savoir plus