Association universitaire d'études drômoises
L'AUED est une association reconnue d'utilité publique qui édite Études drômoises, la revue du patrimoine de la Drôme

Les tombeaux du facteur Cheval

par AUED

Par Jacques Delatour

Études drômoises n° 54 (juin 2013)
pp. 4 à 8

Résumé d’après l’article

D’abord garçon boulanger, Ferdinand Cheval devient facteur et hérite de la tournée d’Hauterives avec ses 32 kilomètres.
On est en 1879, il a quarante-trois ans quand son pied bute sur un caillou, le premier de sa grande aventure. Ferdinand Cheval s’inspire de ses lectures, La Veillée des chaumières, Le Magasin pittoresque, sans doute aussi des images d’un dictionnaire illustré.
Son but n’est pas de construire un palais habitable mais comme les pharaons avec les pyramides de réaliser un fantastique et gigantesque mausolée qui abritera son tombeau.

Au cours de sa carrière, ce sont plus de 450 000 kilomètres qu’il a parcourus, malgré une santé fragile qui lui avait valu d’être réformé par l’Armée !

Sa vie fut marquée par la mort des siens, une véritable hécatombe, qui peut expliquer que les inscriptions sur les murs de son palais témoignent de son obsession de cette mort qui sans cesse frappe autour de lui.

Mais le facteur se voit refuser l’autorisation d’enterrer les siens dans son palais malgré le décret du 16 décembre 1843 organisant la police des lieux de sépulture.

Qu’à cela ne tienne, il achète en 1914 une concession et à 77 ans entreprend l’édification de son tombeau à l’entrée du cimetière. Dans un rectangle de 3,50 x 3 mètres, le tombeau comporte quatre faces différentes, disparaissant sous une exubérance de lianes, de stalactites, de stalagmites (parfois décrites comme érotiques) et de boules.

Ferdinand Cheval avait horreur du vide et dans ses constructions recouvrait le moindre espace.

Restauré en 2000 le tombeau a été classé en 2011, car palais et tombeau ne sont qu’une même œuvre.

En un siècle, les tombes se sont multipliées dans le cimetière de Hauterives. Aucune jusqu’ici n’a réussi à s’imposer par sa taille ou sa beauté face au tombeau de ce fou, mais fou de génie, qu’était Cheval.

Le facteur et sa brouette

Ce site utilise des traceurs (cookies) afin d'améliorer votre expérience de navigation. Si vous les acceptez, cliquez sur "Accepter". Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur "En savoir plus". Accepter En savoir plus