Association universitaire d'études drômoises
L'AUED est une association reconnue d'utilité publique qui édite Études drômoises, la revue du patrimoine de la Drôme

Les ailes brisées

par AUED

Par Robert Serre

Études drômoises n° 48 (décembre 2011)
p. 20 à 25

Résumé d’après l’article

Pendant la « Drôle de guerre »

Deux accidents graves durant cette période : le premier à Saint-Martin d’Août (deux morts), le second près de La Répara avec trois morts carbonisés dans les restes de leur appareil.

Pendant la « guerre-éclair »

André Lachaux, de Tain l’Hermitage, est abattu dans la Marne.

Henri Raphenne, né en Haute-Saône, brillant pilote considéré comme « As de guerre » en raison de plusieurs victoires en combats aériens, est finalement abattu par la Flak en attaquant une colonne blindée au nord de Romans. Son avion s’écrase à Mours le 24 juin 1940 alors que l’armistice sera signé le 25 juin.

Pendant l’occupation

Le 3 novembre 1943, un Halifax de la RAF devant effectuer un parachutage à Marsanne s’écrase en Ardèche, provoquant sept morts et un survivant. Quelques mois plus tard, en juin 1944, un second Halifax s’écrase au sol et fait huit morts carbonisés dans leur appareil.

Pendant les combats de Libération : juillet-août 1944

Les 26 juillet et 13 août 1944, deux avions sont abattus en attaquant l’aérodrome de Chabeuil.

Le 15 août 1944, 27 bombardiers B17 attaquent le pont sur le Rhône à Valence, faisant 280 morts et 200 blessés.Au cours de l’opération, trois B17 sont abattus par la Flak mais la plupart des occupants réussissent à sauter en parachute.
Le 16 août 1944, Robert Dudley Taylor, pilote américain, s’écrase près de Lus-la-Croix-Haute. So P38 Lightning accroche une colline au sud du viaduc et s’écrase dans un pré sur la rive gauche du Buech. Il est inhumé au cimetière de Lus, le 18 août 1944, un groupe de résistants lui rendant les honneurs.

Du 25 au 29 août 1944, durant la « Bataille de Montélimar », l’aviation alliée mitraille sans relâche l’ennemi en plein repli, mais la Flak, redoutablement efficace, abat cinq appareils : Pierre Soubeirat, Guy Fanneau de la Horie, Robert Guillemard, Keith R Jennings, William Kuykendall y laissent leur vie.

Après la Libération de la Drôme

Le 11 septembre 1944, au retour d’une mission, deux P47 se heurtent en vol, les deux pilotes sont tués.

Le 21 février 1945, un autre P47 s’écrase dans les brumes du Vercors.

Des aviateurs tués au sol

Le 28 août 1944, Jean Tournissa, dit « Paquebot » est abattu avec Victor Boiron, alors que leur voiture se trouve prise sous le feu d’un char allemand qu’ils n’avaient pas vu.

Le 18 août 1944, l’automobile de quatre militaires de l’Armée de l’Air est interceptée et les occupants sont abattus sur le champ.

avion Raphenne
Les restes de l'avion de Henri Raphenne
Les funérailles du lieutenant Taylor
Tournissa

Ce site utilise des traceurs (cookies) afin d'améliorer votre expérience de navigation. Si vous les acceptez, cliquez sur "Accepter". Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur "En savoir plus". Accepter En savoir plus