Association universitaire d'études drômoises
L'AUED est une association reconnue d'utilité publique qui édite Études drômoises, la revue du patrimoine de la Drôme

Jean de Saint Prix

par AUED

par Pierre Vallier

Études drômoises n° 39 (octobre 2009)
pp. 34 et 35

Résumé d’après l’article

Jean de Saint Prix était le frère de Pierre de Saint-Prix, ancien préfet de la Drôme et le petit fils d’Émile Loubet.
Lié par une forte amitié à Romain Rolland, une importante correspondance retrace cette relation dans le 25ème cahier de Romain Rolland.

Jean de Saint-Prix, dès septembre 1914, a défendu les valeurs de civilisation contre les penseurs tant français qu’allemand qui prônaient l’affrontement. Il a rejoint pour cela Romain Rolland en Suisse et leur amitié s’est forgée là.

Ce qui frappe dans cette correspondance, c’est la qualité intellectuelle de cette amitié. Les deux hommes sont de la même race, leurs goûts concordent. L’écrivain tente de réconforter le jeune homme déçu, qui « ne sait plus espérer ».
Son grand-père, Émile Loubet, le contraint à s’exiler dans la Drôme, à Saulces, pour le protéger de ses fréquentations dangereuses, et il y revit.

Mais le 19 février 1919, Jean meurt à Paris de la grippe espagnole. Il a 23 ans.
Une chose est certaine maintenant, s’il n’était pas mort si jeune, Jean de Saint-Prix aurait été un penseur et un écrivain qui aurait marqué son temps.

A l'Elysée, Jean est le plus grand

Ce site utilise des traceurs (cookies) afin d'améliorer votre expérience de navigation. Si vous les acceptez, cliquez sur "Accepter". Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur "En savoir plus". Accepter En savoir plus