Association universitaire d'études drômoises
L'AUED est une association reconnue d'utilité publique qui édite Études drômoises, la revue du patrimoine de la Drôme

Hyacinthe de Gailhard-Bancel, figure du catholicisme social en Drôme-Ardèche

par AUED

Né dans une vieille famille de la région de Crest, il a défendu avec acharnement l’Église catholique et les congrégations contre la politique conduite par les républicains.
Cette conception de la vie politique s’inscrit dans la tradition familiale, nostalgique de « l’ancien régime ».

Son aïeul, Charles-Antoine, qui a siégé sa carrière durant, à la droite de toutes les assemblées auxquelles il participa, a probablement servi de modèle à Hyacinthe et témoigne du fort sentiment d’appartenance à une classe, sentiment qui sera partagé par toute sa descendance.

Après des études secondaires chez les pères jésuites et une formation de droit à Grenoble, Hyacinthe exerce le métier d’avocat ; il milite activement dans les « cercles catholiques ouvriers » qui prônent le « dévouement de la classe dirigeante à la classe ouvrière ».
En 1882, il abandonne la carrière d’avocat, et, dès 1884, crée un syndicat de cultivateurs, syndicat issu de l’idée d’un « groupement de cultivateurs », dont les statuts sont déposés le 6 décembre 1884.

Les activités en sont multiples, mais toutes marquées par l’opposition à l’esprit républicain et donc au retour de la prééminence du catholicisme dans le fonctionnement social. C’est un retour au système de l’ancien régime.

Au 31 décembre 1899, Hyacinthe de Gailhard-Bancel se retrouve député de la circonscription de Tournon, explicitement candidat de l’évêque de Viviers. Entre 1901 et 1914, il est de tous les grands combats qui vont opposer les républicains aux conservateurs. Malgré ses interventions enflammées, lui et ses amis n’auront pas gain de cause.

Le débat sur la séparation de l’Église et de l’État, lui permet encore de nombreuses interventions, qui dénotent encore une fois sa profonde conviction dans un ordre naturel des choses imprégné de la doctrine catholique.
C’est bien un homme aux convictions enracinées et un représentant conséquent de la pensée cléricale que nous rencontrons avec Hyacinthe de Gailhard-Bancel.

Hyacinthe de Gailhard-Bancel
Nyons

Ce site utilise des traceurs (cookies) afin d'améliorer votre expérience de navigation. Si vous les acceptez, cliquez sur "Accepter". Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur "En savoir plus". Accepter En savoir plus