Association universitaire d'études drômoises
L'AUED est une association reconnue d'utilité publique qui édite Études drômoises, la revue du patrimoine de la Drôme

Largo Caballero à Nyons (5 février 1942 – 20 février 1943)

par AUED

Par Jean Laget

Études drômoises n° 14 (juin 2003)
pp. 10 à 19

Résumé d’après l’article

Francisco Largo Caballero, né à Madrid en 1869, a 73 ans et un long passé politique et syndical lorsque, fuyant le régime fasciste de son pays, il arrive à Nyons le 5 février 1942.

De janvier 1939, date de son arrivée en France, jusqu’au 5 février 1942, il a vécu une véritable odyssée, passant de résidences surveillées en prisons ou en camps d’internement.
Son séjour à Nyons, à l’hôtel Colombet, n’échappe pas à ces caractéristiques, même si il y dispose de quelques latitudes, comme lire ou sortir librement.

Dans le courant de l’année 1941, il avait déposé une demande pour se rendre au Mexique, pays qui lui avait accordé un visa ; cet espoir d’émigration le soutient, et le pousse à écrire au Maréchal Pétain ; il n’obtient pas de réponse.
Forcé de prendre son mal en patience, Largo Caballero s’« installe » dans la vie de la cité nyonsaise ; il observe et ses témoignages sont intéressants.

Au cours de l’année 1942, les menaces se précisent, la situation des étrangers devient de plus en plus difficile ; la fille aînée de Monsieur Caballero réussit à rejoindre le Mexique, chose qui ne sera pas possible pour lui. Le 19 février 1943, il est jeté de force dans un véhicule qui l’amènera à Lyon, mettant ainsi fin à son séjour dans la Drôme.

Interrogé durant de longs mois par la Gestapo, il partira pour le camp de Orianenburg, où il restera près de deux ans, pour en revenir affaibli mais non brisé, puisque en septembre 1945 à Paris, il redevient un militant socialiste actif.
Très malade, il y meurt le 26 mars 1946.

Enterré en grande pompe au Père Lachaise, ce n’est qu’en avril 1978 que ses cendres purent retrouver le sol natal.

Le Président Largo Caballero - à droite - sur le front espagnol en 1936
Largo Caballero à Nyons

Ce site utilise des traceurs (cookies) afin d'améliorer votre expérience de navigation. Si vous les acceptez, cliquez sur "Accepter". Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur "En savoir plus". Accepter En savoir plus