Association universitaire d'études drômoises
L'AUED est une association reconnue d'utilité publique qui édite Études drômoises, la revue du patrimoine de la Drôme

Henri Grimaud

par AUED

par Alain Coustaury

Études drômoises n° 47 (octobre 2011)
pp. 18 à 19

Résumé d’après l’article

 

Henri Grimaud naît le 10 décembre 1917.

Après des études à Bourg-de-Péage, puis à Valence, il obtient le brevet supérieur. Passionné d’aviation en cette période qui voit les grands raids de Lindberg et autres Mermoz, il s’inscrit à Romans dans la section de l’aviation populaire mise en place par le Front populaire. Il obtient son brevet de pilote, puis s’engage dans l’Armée de l’air, où, en 1938, il devient pilote militaire, spécialisation « chasse ».

Pendant toute la « drôle de guerre », l’activité aérienne est limitée.

Mais l’attaque allemande du 10 mai 1940 entraîne l’accélération des combats aériens et Henri Grimaud signe ses premières victoires. Le 20 juin, comme d’autres unités aériennes, il traverse la Méditerranée et se pose à Bône en Algérie.

Durant les 37 jours de la campagne de France, Henri Grimaud remporte 5 victoires en collaboration, 3 victoires probables en collaboration et une victoire probable ce qui lui vaut 3 citations.

Promu sous-lieutenant, il est placé en congé d’armistice en mars 1943 et rejoint Romans-sur-Isère où il entre dans la Résistance.

Rappelé en novembre 1943, il est affecté à la compagnie de guet 33/71 à Privas (Ardèche).

Henri Grimaud «monte» au Vercors le 9 juin 1944 à la tête d’une section qu’il a lui-même recrutée. Le 21 juillet 1944, dans le cadre de l’opération Bettina, les Allemands attaquent la Résistance établie dans le massif du Vercors.

Une opération aéroportée a lieu à Vassieux. 22 planeurs venant de l’aérodrome de Lyon-Bron se posent au sud et au nord du village, sans utiliser la piste aménagée par la Résistance. Les maquisards ripostent. C’est au cours de ce combat qu’Henri Grimaud est tué.

À ses trois citations de la campagne de France, s’ajoutent deux citations au titre de la Résistance dont la dernière est délivrée avec sa nomination au grade de Chevalier de la Légion d’honneur.

Une stèle rappelle le souvenir de cet aviateur. Elle est située au nord du village de Vassieux, au milieu d’une prairie. Une rue de Romans-sur-Isère porte son nom.

Henri Grimaud
La stèle, près du village de Vassieux Cliché A Coustaury

Ce site utilise des traceurs (cookies) afin d'améliorer votre expérience de navigation. Si vous les acceptez, cliquez sur "Accepter". Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur "En savoir plus". Accepter En savoir plus