Association universitaire d'études drômoises
L'AUED est une association reconnue d'utilité publique qui édite Études drômoises, la revue du patrimoine de la Drôme

Marie Tournillon Guerre de 14 – 18

par AUED

Par Jean Laget

Études drômoises n° 26 (juin 2006)
pp. 16 et 17

Résumé d’après l’article

« …Debout donc, femmes françaises, jeunes enfants, fils et filles de la Patrie, remplacez sur le champ de travail ceux qui sont sur le champ de bataille. »
Extrait de l’appel lancé par voie d’affiches aux femmes de France par le président du conseil René Viviani.
Et leur mérite a parfois été reconnu comme le montre le diplôme d’honneur accordé par la Société des agriculteurs de la Drôme à une modeste paysanne d’Eyzahut, Marie Tournillon.
Cette société, crée en 1908, s’était donné pour but de « seconder le développement de l’agriculture dans la circonscription qu’elle embrasse ».
En 1916, le président Auguste Thézier soumet un projet de concours et de récompense en faveur des femmes. Le 25 février 1918, la Société déclarait avoir remis 1800 diplômes d’honneur aux femmes d’agriculteurs mobilisés dans la Drôme.
De grande dimensions (60 x 50 cm), le diplôme fait manifestement penser à la semeuse du médailler Roty, mais la femme représente la paysanne drômoise en sabots, forte et résolue, qui lance à la volée le grain des moissons futures.
Le 1er mars 1918, Marie Tournillon recevait le diplôme des mains du maire. Distinction très méritée, aux dires de la doyenne du village qui l’a bien connue.

Le diplôme de Marie Tournillon

Ce site utilise des traceurs (cookies) afin d'améliorer votre expérience de navigation. Si vous les acceptez, cliquez sur "Accepter". Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur "En savoir plus". Accepter En savoir plus