Association universitaire d'études drômoises
L'AUED est une association reconnue d'utilité publique qui édite Études drômoises, la revue du patrimoine de la Drôme

Diane de Poitiers

par AUED

Par Marylène Marcel-Ponthier

Études drômoises n° 26 (juin 2006)
p. 5

Résumé d’après l’article

Fille de Jean de Poitiers, seigneur de Saint-Vallier, elle est sans doute née à Étoile car sa vie durant, et jusque dans son testament, elle portera le titre de « dame d’Étoile ».
De sept à quatorze ans, elle vit à Saint-Vallier, qu’elle quitte pour épouser Louis de Brèze, grand sénéchal de Normandie, qui lui fait connaître la cour de France.
Elle rencontre pour la première fois le futur Henri II en 1526, il n’a que 7 ans et elle 27.
Son époux décède en 1531, et six ans plus tard, en 1537, elle devient la maîtresse de celui qui ne règnera qu’ en 1547 ; c’est alors une femme d’une grande beauté. La reine Catherine de Médicis doit tolérer cette favorite à qui son époux ne refuse rien, à tel point qu’elle passe pour être la femme la plus riche du royaume : château d’Anet, de Chenonceaux, nombreuses terres…
Diane profite de sa position pour favoriser les artistes dont elle est le mécène, mais aussi pour obtenir le rétablissement du duché de Valentinois en sa faveur !
À la mort accidentelle du roi à l’âge de quarante ans, après un court exil à Anet, elle revient dans son pays et se manifeste par diverses actions en faveur des populations.
Elle décède le 26 avril 1566, à 67 ans, encore très belle paraît-il…

Ce site utilise des traceurs (cookies) afin d'améliorer votre expérience de navigation. Si vous les acceptez, cliquez sur "Accepter". Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur "En savoir plus". Accepter En savoir plus